L’happy meeting ça vous tente ?

Le télétravail a bon dos pour justifier nos dysfonctionnements collaboratifs. Avant l'expérience du confinement, combien de réunions passées les yeux rivés sur son téléphone portable, en attendant la fin d'une intervention ? avec un manque d’égard chronique pour les personnes présentes : répondre au téléphone en pleine réunion quand c’est le boss qui appelle ; les conflits d’agenda à répétition pour réunir l’ensemble d’une équipe et sa “hiérarchie”. Absence des esprits et des cœurs de 9h à 18h et le traditionnel verre du jeudi soir pour se permettre de vivre une happy hour avec ses collaborateurs…


Inutile d’attendre que l’autre change, que ce soit son manager, ses collaborateurs ou même son organisation. Le changement de nos mode de travail commencera par soi. Alors maintenant que j’ai expérimenté le présentiel avec la tête ailleurs, le "à distance" avec le corps ailleurs, l’hybride avec ses conflits d’agenda, commençons par décider : qu’est ce que je veux continuer ? Qu’est ce que je veux arrêter ?


Illustrations © Keith Haring Foundation

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square